Jump to content
ohayou81

Le retard de la 3G est dû à l'achat de Djezzy - les vrais raisons

Recommended Posts

Dans cet entretien, Dr Nour Meddahi pense que « l’intérêt de l’Etat algérien dans ses négociations avec les propriétaires de Djezzy est de retarder le lancement de la 3G pour payer le prix le plus bas possible ».

Selon vous, quel facteur explique le retard pour l'entrée en vigueur de la 3G en Algérie?

Je ne crois pas que ce retard soit dû à la volonté de protéger l’activité ADSL d’Algérie Telecom. Nulle part dans le monde la 3G n’a menacé l’ADSL ; elle est moins chère que la 3G, elle peut être partagée par le Wifi, elle est plus pratique pour les téléchargements, elle peut véhiculer la TV, surtout que l’Etat investit massivement dans la fibre optique pour améliorer la rapidité de l’ADSL. De la même manière la peur d’utiliser la 3G en cas de printemps algérien ne tient pas la route car les SMS existent ainsi que la clé 3G. Je pense que le retard de la 3G est dû à la vente de Djezzy, comme le dit le ministre des Poste et Télécommunications, ce que ne nie pas le ministre des Finances qui est en charge du dossier de l’achat de Djezzy. L’Etat négocie avec les propriétaires de Djezzy depuis deux ans, pour l’achat de 51% de cette compagnie, ce qui prouve que le dossier est compliqué et tous les paramètres sont importants. Evidemment, le prix d’achat est le paramètre crucial de la négociation. Les prix de valorisation de Djezzy qui ont circulé dans la presse varient entre six et huit milliards de dollars américains.

A mon avis, ces prix sont calculés en ne tenant pas compte du fait que Djezzy a un gros problème. La licence de Djezzy est valable jusqu’à fin 2016. Si Djezzy n’obtient pas une extension de sa licence actuelle ou une nouvelle licence comme la 3G, elle vaudra zéro Dollar le 1er janvier 2017 (ou presque en tenant compte de la valeur de son infrastructure qui se déprécie rapidement). En tenant compte de cette contrainte, je pense que le prix de Djezzy est beaucoup plus faible que les prix mentionnés dans la presse. En effet, le prix d’une entreprise vaut grosso modo ses dividendes futurs actualisés par un facteur d’escompte, moins sa dette. Si on oublie le facteur d’escompte, le prix de Djezzy vaut la somme des dividendes de 2013 à 2016, soit 2,4 milliards (car ses dividendes annuels sont de l’ordre de 600 millions de dollars), moins sa dette fiscale qui est de 1,3 milliards, ce qui donne un prix de 1,1 milliard de dollars américains. Cette durée limitée de la licence de Djezzy est à mon avis l’atout Maître de l’Etat algérien dans la négociation actuelle, qu’il veut absolument garder afin de payer un prix d’achat de Djezzy assez bas. S’il lance l’appel d’offre pour la 3G, Djezzy soumissionnera et aura même intérêt à surévaluer son offre pour être sûr de l’obtenir afin d’étendre sa licence actuelle bien au-delà de fin 2016. Cette extension aurait un impact certain sur son prix. En conclusion, l’intérêt de l’Etat algérien dans ses négociations avec les propriétaires de Djezzy est de retarder le lancement de la 3G pour payer le prix le plus bas possible. Les propriétaires de Djezzy ne sont pas naïfs et comprennent très bien le jeu de l’Etat algérien, qui ne peut pas retarder indéfiniment le lancement de la 3G, retard qui est coûteux pour l’économie du pays. Nous assistons donc depuis plus de deux ans à une vraie partie de poker menteur. Le prix qui sera annoncé, en cas d’achat, révélera qui aura gagné cette partie de poker.

Pourquoi ne pas lancer la 3G dans le cadre de Mobilis?

Les engagements internationaux de l’Algérie ne permettent pas à l’Etat de confier la licence 3G uniquement à l’opérateur public ou d’exclure Djezzy de l’appel d’offre de la licence 3G. De la même manière, l’Etat ne peut pas se permettre une telle action alors qu’il est en discussion pour l’adhésion de l’Algérie à l’Organisation Mondiale du Commerce et qu’il veut absolument améliorer la position de l’Algérie dans le classement Doing Business de la Banque Mondiale. L’ouverture (infitah) a ses règles.

Pourquoi l'Etat algérien a décidé d’acheter Djezzy, en actionnant le droit de préemption?

Cela ressemble à une décision politique. Sur le plan économique, cet achat est difficilement compréhensible. Nous avons déjà un opérateur public. Quel que soit le prix payé, cet argent ne créera aucun emploi puisque cette entreprise opère déjà en Algérie. Cet argent devrait servir à faire des investissements créateurs d’emplois (et de richesses) ou à construire des logements pour lutter contre le chômage et la crise du logement qui sont les deux problèmes économiques majeurs du pays. Pour ce qui est des dividendes de Djezzy transférées à l’étranger qui semble motiver la volonté de l’achat de Djezzy, soit 600 millions de dollars par an, ils ne représentent que 1,2% du montant des devises transférées à l’étranger pour payer toutes les importations. Je pense aussi que le manque de concurrence dans le secteur de la téléphonie mobile explique ces montants très élevés des bénéfices. Le gouvernement en est conscient puisque le projet de loi qui est actuellement en discussion à l’APN inclut la portabilité des numéros de téléphones, c’est-à-dire que si un client quitte une compagnie pour une autre, il peut garder son ancien numéro. La portabilité des numéros est extrêmement importante pour augmenter la concurrence. L'Autorité de Régulation de la Poste et des Télécommunications (ARPT) doit aussi jouer son rôle de régulateur, en particulier en veillant à ce que les tarifs pratiqués par les compagnies téléphoniques soient compétitifs et concurrentiels, ce qui n’est pas le cas actuellement. L’ARPT doit aussi permettre la multiplication d’offres qui ciblent des clientèles spécifiques car elles augmentent la concurrence.

J’aimerais aussi rajouter que cette saga de l’achat de Djezzy prouve que l’Etat algérien devrait disposer d’une institution financière (comme la Caisse des Dépôts et Consignations en France) ou d’un fond souverain qui serait son bras armé pour ce genre d’opération. Cette institution aurait agi dans la discrétion et de manière efficace au lieu de la situation actuelle où le gouvernement se retrouve politiquement engagé, et de fait coincé dans cette saga depuis plus de deux ans. L’ARPT doit aussi permettre la multiplication d’offres qui ciblent des clientèles spécifiques car elles augmentent la concurrence. Ce n'est pas de l'anarchie mais de l'économie.

 

Mehdi Bsikri

Source : Elwatan

Share this post


Link to post
Share on other sites

comme l'a dit Younes Grar , on est entrain d'attendre un Opérateur qui peut être ne répondra même pas à l'appel d'offre pour l'acquisition de la 3G et que même si il le fait , il pourra pas couvrir 18 millions d'abonnés d'un coup dès le lancement , l'opération se fait petit à petit.

 

pourquoi Bouygues télécom n'a pas encore lancé la 4G ??? alors que SFR et Orange couvre déjà plusieurs villes du pays , vous croyez qu'ils ont pensé à les Attendre ?? bien sur que non.

 

Djezzy c'est du passé , c'est réglé , pénalisé des millions d'abonnés parce qu'un opérateur n'est pas prêt et en plus c'est à cause de ceux qui retardent la 3G que Djezzy est en retard dans le déploiement de la 3G , alors ..... le fautif n'est pas Djezzy mais celui qui tire les ficelles.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.




  • Posts

    • Je n'avais aucune idée de cette information.
    • merci les amis, la marque dlink est décidément à fuir...
    • . Mohamed, Muhammad ou Mohammed est le dernier des prophètes et le messager de Dieu à l'humanité avec la dernière des religions monothéistes, l'Islam. Son plus grand miracle est le Coran, le livre saint de la religion musulmane. Et c'est d'après les actes et paroles du prophète (SWS) que les musulmans tiennent la Sunna Nabawiya.   Naissance et enfance   Mohamed naquit le 12 Rabi' al-awwal de l'an dit de l'éléphant ('Am Al Fil), qui correspond à l'an 571 à peu près du calendrier grégorien, à la Mecque. (C'est cette date qui est commémorée pendant le Mawlid Annabaoui).   Son père Abdullah Bnou 'Abd al-Muttalib faisait partie de Banou Hachim l'une des tribus de Quraych, il épousa Amina Bint Wahab et mourut jeune avant même qu'elle ne donne naissance au prophète. A sa naissance, Mohammed fut confié à Halima Saadia qui lui servit de nourrice comme l'était la coutume en Arabie de confier les nouveaux nés aux nourrices des villages avoisinants. Sa mère mourut alors qu'il avait à peine 6 ans, il fut alors confié à son grand père 'Abd al-Muttalib et à la mort de ce dernier à son oncle Abou Talib. Jeunesse   L'oncle de Mohamed (SWS) était pauvre, il dut alors travailler dès sa jeunesse pour l'aider à subvenir aux besoins de la famille, il fut d'abord berger avant de travailler dans le commerce. Dès sa jeunesse, Mohamed (SWS) fut connu auprès de la tribu de Quraych par sa grande sincérité, ils le surnommaient "Al Amine" (celui à qui l'on peut faire confiance).   Khadija, une riche dame de Quraych, lui confia ses caravanes de commerce pour qu'il lui gère ses affaires, elle fut impressionnée par son honnêteté et son intégrité, et ce fut elle qui lui proposa de l'épouser. Mohammed avait alors 25 ans, alors qu'elle en avait 40. Leur mariage dura 25 ans jusqu'à la mort de Khadija, le prophète n'épousa guère d'autre femme jusqu'à la mort de cette dernière. Khadija fut non seulement la première femme mais aussi la première personne à se convertir à l'Islam. Période de la da'wa   Le prophète Mohamed avait pour habitude d'aller se recueillir dans une grotte appelée Ghar Hiraa non loin de la Mecque. C'est là qu'un jour qu'il avait 40 ans, l'ange Jibril (Gabriel) lui rendit visite avec le message de Dieu. Les premiers versets du Coran qui furent dévoilés au prophète furent ceux de Sourate Al-Alaq: "Lis au nom de ton Seigneur qui a tout créé, qui a créé l’homme d’une adhérence ! Lis, car la bonté de ton Seigneur est infinie ! C’est Lui qui a fait de la plume un moyen du savoir et qui a enseigné à l’homme ce qu’il ignorait."   La révélation du Coran (parole d’Allah) au prophète par l'intermédiaire de Jibril dura 23 ans.           Mohammed était très religieux et pendant longtemps, il détesta la décadence et l'idolâtrie de la société dans laquelle il vivait.         À l'âge de quarante ans, Mohammed reçut sa première révélation de Dieu par l'intermédiaire de l'ange Gabriel.  Les révélations se poursuivirent pendant vingt-trois ans, et ensemble elles formèrent ce que nous connaissons comme le Coran.   Dès qu'il commença à réciter le Coran et à prêcher la vérité que Dieu lui avait révélée, il souffrit, avec son petit groupe de disciples, de persécutions de la part des mécréants.  Les persécutions devinrent si acharnées qu'en l'an 622, Dieu leur ordonna d'émigrer.  Cette émigration de la Mecque à la ville de Médine, située à environ 260 milles (418 km) au nord, marque le début du calendrier musulman.   Après plusieurs années, Mohammed et ses disciples purent enfin retourner à la Mecque, où ils pardonnèrent à leurs ennemis.  Avant que Mohammed ne meure, à l'âge de soixante-trois ans, la majeure partie de la Péninsule Arabe était devenue musulmane, et moins d'un siècle après sa mort, l'islam s'était propagé jusqu'en Espagne à l'ouest, et aussi loin qu'en Chine à l'est.  Parmi les raisons qui expliquent la propagation rapide et pacifique de l'islam, il y a la vérité et la clarté de sa doctrine.  L'islam appelle les gens à ne croire qu'en un seul Dieu, qui est le Seul qui mérite d'être adoré.   Le prophète Mohammed était un parfait exemple d'un homme honnête, juste, clément, compatissant, véridique et brave.  Bien qu'il fût un homme, il était très loin d'en avoir les mauvaises caractéristiques, et il luttait et faisait tous ses efforts par amour pour Dieu et pour Sa récompense dans l'au-delà.  De plus, dans toutes ses actions et ses relations avec les gens, il avait toujours la crainte de Dieu et le souci de Lui plaire   Rachid Eljay : Fêter la Naissance du Prophète, Paix et Bénédictions sur lui (Mawlid) https://www.youtube.com/watch?v=gTgjvQEjry0&feature=emb_title     L'Eglise vous cache que le Prophète Mohamed est cité dans la Bible ! prophet Mohamed in Bible.flv   https://www.youtube.com/watch?v=ZyQtra3WzIU
    • non, il faut un routeur tout court et encore certains modeles precis uniquement
×
×
  • Create New...