Jump to content

Passage de la 2G à la 3G : Les 7 règles d'Or


Hicham
 Share

Recommended Posts

Le passage de la 2G à la 3G nécessite des adaptations à plusieurs niveaux

 

Les 7 règles d’or pour un opérateur mobile 3G

 

6_200_150.jpg

 

 

À retenir en premier lieu l’adoption d’un nouveau modèle de distribution qui élimine de facto les points de vente.

 

Au moment où la loi sur les télécoms, qui devrait être votée par l’APN, est mise sous le coude, les opérateurs de téléphonie mobile continuent à se préparer au lancement de cette technologie tant réclamée par les entreprises autant que le grand public. À ce titre, l’opérateur public Mobilis a initié une formation sur la 3G au profit d’un certain nombre de ses employés faisant profiter, dans la foulée, un groupe de journalistes spécialisés dans le domaine des télécoms. La formation s’est déroulée à Tlemcen à l’hôtel Renaissance, dispensée par Maghreb Positioning Service (MPS) qui est une société spécialisée dans la formation au domaine relatif aux télécoms avec à sa tête Roslane Bencharif aux côtés du consultant Nazim Hadj Slimane.

 

Ces derniers ont abordé la 3G dans ses différentes caractéristiques, son apport au plan économique, son évolution technique et son impact sur la vie quotidienne de tout utilisateur, sans omettre de souligner sa contribution, à terme, dans la valorisation du PIB. Les deux formateurs, qui comptent à leur actif un capital d’expériences acquis auprès d’organismes nationaux et internationaux, n’expliquent pas le retard accusé par l’Algérie dans le domaine et avancent des statistiques impressionnantes traduisant l’importance de cette technologie incontournable. Le nombre d’abonnés dans le monde dépasse les 5,5 milliards en 2012 avec 15% du trafic Internet qui passe via le mobile soit 1,6 milliard de connexions mobiles, ce qui peut paraître en deçà des attentes, mais ce volume va crescendo pour atteindre 5,6 milliards de connexions mobile haut débit dans le monde en 2017. Les prévisions sont positives et dénotent d’une évolution rapide de cette technologie dont les avantages économiques impliquent la réduction des coûts dans le transport en utilisant le backbone IP pour du domaine PS (data) et une meilleure réactivité du déploiement. Les avantages techniques, pour leur part, résident dans la séparation de la couche contrôle de la couche PS qui permet la convergence et la flexibilité dans la maintenance, sécurité, rapidité du réseau cœur et la mise en place de nouveaux services. “Ce qui est sûr, c’est que Mobilis est tout à fait prêt techniquement pour la 3G”, confirment les experts en question qui ont précisé que “les fréquences choisies sont les 1 800 MHZ avec une portée de 7 km (ondes)”, tranchant ainsi la question en conseillant fortement la 3G au lieu de la 4G comme étant “le seul et meilleur choix pour l’Algérie comme introduction”.

3G : passage de statut d’opérateur de réseaux à celui d’opérateur de services (solutions)

Lors de cette formation organisée par Mobilis et agrémentée par un team Building, les formateurs se sont appuyés, pour étayer leur propos, sur des études établies par le cabinet Deloitte spécialisé dans la fourniture des services en audit, conseil, gestion du risque, conseil financier et accompagnement high-tech. Celui-ci soutient que “les services de communications constituent une partie essentielle dans le fonctionnement des économies”, et d’expliquer que “le secteur de la téléphonie mobile continue à offrir des opportunités interminables qu’il s’agisse de marchés développés ou des marchés émergents”.

 

Les formateurs ont également abordé la chaîne de valeur qui révèle un nouveau schéma du marché à travers des filières dans lesquelles l’opérateur perd sa place d’acteur principal et devient, tout simplement, un maillon de la chaîne. “Une technologie qui va révolutionner les habitudes des consommateurs et permettre au pays de se doter d’une véritable industrie de TIC”, a assuré, pour sa part, Roslane Bencharif, DG de MPS, évoquant l’émergence de nouveaux services et surtout de nouveaux métiers. Les opérateurs de paiement (les banques), les portails Web et les médias, les fournisseurs de contenu et applications, fournisseurs de services multimédias mobiles, constructeurs terminaux d’accès, etc., Smartphones, distributeurs spécialisés, etc. L’autre fait saillant à retenir absolument a trait aux 7 règles d’or pour assurer la réussite d’un opérateur consistant à éduquer le client et le marché, à différencier les produits par la qualité de services et non par la technologie, à cibler et renforcer la proximité avec le client, à adopter un modèle économique de distribution adapté à la 3G (We sell High Tech) qui implique la disparition des points de vente.

L’opérateur devra alors concevoir de nouvelles offres intelligentes et compréhensibles par le client, procéder à la migration progressive de la base clients vers les nouveaux services 3G et changer son statut d’opérateur de réseaux par celui d’opérateur de services (solutions).


Source

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share



  • Posts

    • certes...mais la finalité est bel et bien: AT continue d'installer uniquement ADSL ! 99% des algeriens ne savent pas pas que VDSL existe...et AT ne souhaite pas communiquer l'info. RESULTAT: le pays CONTINUE le déploiement de ADSL et rien d'autre...mais bon libre a toi de penser autrement
    • Je fus l’un de ces membres, mais après investigations, j’ai découvert que, notamment ceux de Nokia, viennent par défaut en adsl2+. Mais sont parfaitement compatible au vdsl/vdsl2. Tu me diras que les techniciens sont pour la plupart ne sont pas formés, je suis tout à fait d’accord. Car dans 99% des cas, il aura fallu une simple activation du profil..
    • @DarkMat66 certains membres du forum ont confirmé que leur MSAN est recent 2019/2020/2021...et ils n'ont pas de VDSL...que ADSL...donc et d'autres personnes que je connais aussi ont eu des MSAN durant covid...pour avoir un bitrate MAX de 15 megas...no comment 
    • @genio je ne crois pas, voire je suis quasiment certain que les cartes réseaux adsl2+ ne sont plus installés depuis 2019. C’est une information, et non pas une simple supposition. D’autre part, je le dis et le répète, même ailleurs, sous d’autres cieux et je sais de quoi je parle par expérience, le 35b est installé à des endroits spécifiques. Celui qui est à -200 m, a du 300 mega et celui qui est à 400 mètres, stop à 100. Où est l’intérêt ?! 
    • le cout d'une carte 17a vs 35b est minime...je le repete : en 2022 installer des MSAN qui font uniquement ADSL est du gachis... aucun pays au monde n'investit dans l'ADSL depuis longtemps, toute la terre est passée au FTTH; en algerie ADSL continue a etre deployée pour offrir aux gens des debits de meme pas 10 megas..
×
×
  • Create New...