Jump to content
algérien_dz

Microsoft Algérie lance sa campagne de sensibilisation

Recommended Posts

Pour protéger ses clients et promouvoir la santé de l'écosystème logiciel, Microsoft Algérie lance sur les médias une opération de sensibilisation en direction des consommateurs algériens quant aux dangers des logiciels contrefaits. Microsoft invite, à travers cette campagne de sensibilisation, à éviter les logiciels piratés et à découvrir les avantages des logiciels originaux Microsoft sur son site Internet.En effet, selon le dernier rapport de la Business Software Alliance, le taux de piratage des logiciels en Algérie a atteint les 84%, soit plus de huit logiciels sur dix se trouvent aujourd'hui dans une situation illicite. Une situation pareille a des conséquences négatives sur l'environnement économique, en général, donc la réduction du piratage de logiciels profite à l'emploi, à la production économique, aux recettes fiscales du pays et au secteur informatique, en général. Freiner le piratage de logiciels apporte des bénéfices tangibles pour les pouvoirs publics et à l'économie nationale ainsi qu'à l'industrie locale du logiciel, générant des opportunités d'emploi meilleures et plus nombreuses, un climat des affaires renforcé et sécurisé, ainsi qu'une contribution accrue du secteur des TIC dans la création de la richesse nationale. Selon Samir Saïd, Directeur général de Microsoft Algérie, il faut protéger la propriété intellectuelle pour pouvoir créer une industrie du logiciel forte et compétitive "la création d'une industrie locale du logiciel forte, compétitive et pérenne dépend de la protection de la propriété intellectuelle dont les compagnies algériennes éditrices peuvent bénéficier. A ce sujet, l'exemple de l'Inde est particulièrement frappant : la mise en place d'une protection de la propriété intellectuelle a avant tout profité à l'industrie indienne de logiciel ; le secteur des TIC devenant le second générateur de devises pour le pays", explique le DG de Microsoft Algérie. Une étude de l'IDC sur l'impact du piratage sur l'économie indique que réduire le taux de piratage sur les logiciels de 10 points dans le monde peut générer, en 4 ans, plus de 60 milliards de dollars en recettes fiscales pour les Etats. Se basant sur ces estimations, l'Organisation de Coopération et de Développement Economiques (OCDE) estime que les recettes fiscales ainsi générées pourraient servir à la fourniture, à la fois, de 30 millions d'ordinateurs dans les écoles, procurer des soins médicaux pour 32 millions de personnes, 7 millions de formations universitaires, quatre ans de connexion Internet à plus de 20 millions de personnes et l'accès à l'enseignement primaire pour 4 millions d'enfants, autant de produits et services qui sont vitaux pour toutes les communautés. C'est pour ces considérations macro-économiques que Microsoft recommande d'éviter les logiciels piratés, d'autant plus que ces logiciels piratés rendent les installations informatiques des entreprises et des particuliers plus vulnérables à l'attaque de virus et peuvent rendre les ordinateurs sujets à des accès non autorisés et au vol d'informations par le fait de logiciels malveillants ou de logiciels espions (malware et spyware). Ce qui peut s'avérer fatal pour une entreprise. M. Aly Harakeh, représentant du Business Software Alliance (BSA) pour la région Afrique du Nord, Moyen-Orient et Pakistan estime que les logiciels contrefaits peuvent paraître abordables mais s'avèrent coûteux à long terme. Les économies réalisées lors de l'acquisition de logiciels contrefaits peuvent vite se dissoudre face aux coûts de réparation de problèmes potentiels associés à la contrefaçon, tels que l'exposition aux virus ou perte de données. Brahim Mahdid

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir tout le monde,

 

une opération de sensibilisation en direction des consommateurs algériens quant aux dangers des logiciels contrefaits

 

...et c'est toujours une bonne occasion pour inciter à utiliser les logiciels libres.

linux (*bsd,...) et windows, c est comme l'anglais et le français. faut savoir parfois se détacher de ses mauvaises habitudes.

 

dépend de la protection de la propriété intellectuelle dont les compagnies algériennes éditrices peuvent bénéficier

 

ça c est un gentil discours, quand tout le monde est sympa et quand on travaille en harmonie ^_^

reflechissons plutot d'un point de vue hostile. on va pas attendre une pseudo loi qui va réguler un pseudo marché alors qu'on peut faire le boulot en amont. (risqueriez-vous votre gagne pain à cause de la non application d'une loi ?)

 

A ce sujet, l'exemple de l'Inde est particulièrement frappant : (...)le secteur des TIC devenant le second générateur de devises pour le pays"

 

il oublie juste en passant de dire que l'inde forme quelque centaine de milliers d'ingenieur par an.

 

d'autant plus que ces logiciels piratés rendent les installations informatiques des entreprises et des particuliers plus vulnérables à l'attaque de virus

 

bah quoi qu'on dise, un windows, c'est un windows

c'est tout joli à la maison, c est un suicide en production.

une version originale ne changera pas les deux trois bulletins de secu par mois.

 

Les économies réalisées lors de l'acquisition de logiciels contrefaits peuvent vite se dissoudre face aux coûts de réparation de problèmes potentiels associés à la contrefaçon, tels que l'exposition aux virus ou perte de données

 

bein , si on fait rapidement le calcul, on se rend vite compte qu'on ne peut pas se permettre des licences officielles. soit alors on utilise des logiciels libres pour garder bonne conscience ( ou tout simplement pour avoir un meilleur rendement ), soit on utilise quand meme une version piratée car l'equivalent n'existe pas.

ceci dit, les logiciels open source ne manquent pas du tout[1], et il serait domage de passer devant tant de richesse ( et se conformer gentillement au cours donnés en graduation sur les bienfaits de iis[2] et d'antigen[3] ).

 

Portez-vous bien.

 

[1] : un petit tour quotidien sur sourceforge vous apportera le plus grand bien

 

http://www.sourceforge.net

 

[2] [3] : iis et antigen étants le serveur web et la solution anti-machins de chez microsoft

 

à ressources egales, il est plus sage d'utiliser un systeme plus léger (freebsd par exemple)

on peut bien entendu se maintenir à ce qu'on pense être la norme, et résoudre nos problèmes en utilisant des logiciels microsoft (windows donc), mais il est tout à fait avantageux de prendre la peine de voir ce qui se passe de l'autre coté {4}. le low-cost / low-consumption n'est pas un défaut, c'est ce que doit rechercher un ingénieur.

 

{4} : freebsd pour résoudre vos soucis en tout genre

 

http://www.freebsd.org

Share this post


Link to post
Share on other sites

ben voyons je vais m'acheter une licence de windows vista (usine a gaz) qui couterai 2 mois de salaire pour ne pas avoir de virus ....pfffff

il veut surtout sensibiliser les pouvoir public....soi il vit avec blanche neige ou alors il ne sait que la seul préoccupation des ministres c'est BOUTEF XP SP3

Edited by el3anif

Share this post


Link to post
Share on other sites

HAVOC dit:

 

Ne pas confondre : OpenSource, libre, et gratuit.

oui,

j'ai tendance à merger open source et libre, ( je me trompe peut etre. vous pensez aux différentes licences (gpl machin, lgpl,...) ?)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest HAVOC
oui,

j'ai tendance à merger open source et libre, ( je me trompe peut etre. vous pensez aux différentes licences (gpl machin, lgpl,...) ?)

 

Tout d'abord, que cela soit un logiciel openSource ou libre, celui-ci peut être payant ou gratuit.

 

En suite, il y a le logiciel libre qui est pareil en gros que logiciel OpenSource et il y a le logiciel libre de droits, c'est-à-dire que son concepteur ne revandique pas ses droits d'autres sur sa création, celle-ci peut être donc reprise par une autre personne ou une société qui prendra les droits sur ce logiciel et qui pourra imposer une licence payante sur celui-ci, qui touchera meme l'auteur véridique du logiciel !

Par contre, la notion de libre de droit n'est pas valable partout, notamment en France par exemple où l'auteur d'un logiciel garde des droits d'auteur même s'il ne fait aucune revendication, il est impossible de "piquer" son travail.

 

Voilà... donc en gros, logiciels libre ou opensource ne veut pas dire que c'est gratuit !

Pour désigner un logiciel gratuit il y a le terme freeware ou en français gratuiciel (ou un truc comme ça).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salam.

 

Je me demande franchement à qui cette compagne s'adresse t-'il? et à quoi s'attendait Microsoft en la lançant?

 

le taux de piratage des logiciels en Algérie a atteint les 84%

 

84% est un chiffre grave, faut savoir que Microsoft lit " Nos pertes dans le marché Algériens on atteint 84%".

 

je constate que Microsoft à lancé cette compagne sans proposer de réelles alternatives, et je me demande si elle à fait au préalable une étude sur la marché Algérien.

 

Je simplifie les choses en citant l'exemple suivant :

 

le cas d'un particulier : j'achète Windwos à 9000 da et "je garde ma conscience tranquille " ou je le télécharge gratuitement (au pire des cas je l'achète à 60 da) et je ne risque rien?.

 

9000 da = 90% du SMIG.

 

Pour ce qui est solutions Open Source je crois que ça représente une alternative sérieuse pour les individus et organismes publiques , personnellement il a fallu attendre 2006 pour voire animer une conférence à l'USTHB présentant pour la première fois LINUX comme l'OS solution.

 

mais pour ce qui est secteur privé je vous cite un autre exemple :

 

Je gère une société (la miènne ;)), sois j'achète Windows à 9000 da et je l'installe à 5000 da ce qui me fais en tout 1400 da, sois j'installe gratuitement LINUX et je forme mon personnelle pour s'y adapter, à combien la formation me revient-elle?.

 

je vous laisse alors imaginer .

Share this post


Link to post
Share on other sites

Cette campagne de sensibilisation ne mènera a absolument rien , comment veulent-ils que les algériens se mettent a acheter des licences originales quand ça coute deux voir trois fois le prix du SMIG , non mais il faut pas déconner , moi j'aimerai bien a voir un windows original a 800 da , mais tant que les prix ne sont pas adaptés je me contenterai de la version que j'ai téléchargée.

Autre chose je crois pas que le chiffre évoqué de 84% (taux de piratage des logiciels) soit le bon , je pencherai plutôt vers 99% :)

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je gère une société (la miènne ;)), sois j'achète Windows à 9000 da et je l'installe à 5000 da ce qui me fais en tout 1400 da, sois j'installe gratuitement LINUX et je forme mon personnelle pour s'y adapter, à combien la formation me revient-elle?.

 

je vous laisse alors imaginer .

 

Un autre exemple WOULAH réel :)

 

Une compagnie avec un bon chiffre d'affaire, ces locaux s'agrandissent en même temps que ces activités, elle décide d'installer un serveur MS Exchange localement, elle plutôt l'informaticien de l'entreprise le télécharge en 15 minutes pour 0 DA car ils ont une connexion pro 4Mo qui coute très cher, puis ce même technicien est envoyé à 530Km pour faire une formation sur Exchange, formation qui coute la peau des fesses avec les frais de déplacement + hébergement+.+..+.......

 

Je vous laisse chercher l'erreur :D

Share this post


Link to post
Share on other sites
Un autre exemple WOULAH réel :)

 

Une compagnie avec un bon chiffre d'affaire, ces locaux s'agrandissent en même temps que ces activités, elle décide d'installer un serveur MS Exchange localement, elle plutôt l'informaticien de l'entreprise le télécharge en 15 minutes pour 0 DA car ils ont une connexion pro 4Mo qui coute très cher, puis ce même technicien est envoyé à 530Km pour faire une formation sur Exchange, formation qui coute la peau des fesses avec les frais de déplacement + hébergement+.+..+.......

 

Je vous laisse chercher l'erreur :D

 

Vous comparez une formation à un système d'exploitation à une formation à un logiciel de messagerie électronique. Cherchez l'erreur

 

C'était trop tentant !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Vous comparez une formation à un système d'exploitation à une formation à un logiciel de messagerie électronique. Cherchez l'erreur

 

C'était trop tentant !

 

laisse tomber l'autre exemple !

 

Un autre : un gars qui paie son PC 160.000 DA ici même en Algérie parce qu'il est acro au jeux, arrivé à l'OS, le seul supportant le DX10 ie Vista, le gars préfère le télécharger plutôt que de payer 11.000DA sa licence.

 

Ne cherches pas l'erreur.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je croix que la question du choix des "moyens logiciels" que se soit système d'exploitation ou autres applications grand public (ex: office) ou professionnelles (ex serveur messagerie)..ce choix doit être pensé dans une approche de développement économique national.

 

Dans cette approche, on ne va traiter tous les cas dans le même lot.

L'utilisation dans un environnement "stratégique" (ex : institutions), dans un cadre "académique" (ex : univs) ou pour promouvoir les NTICs auprès des citoyens n'est pas la même, ce qui implique à mon avis que différentes solutions doivent être apportées à chaque cas.

 

Et quand on raisonne ainsi, nos actions ne seront plus aussi "triviales" qu'il parait à première vue !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Moi au travail j'ai un Windows XP pro originale (inclus dans le PC -ACER-). Je le trouve assez stable du fait qu'il est à jour. Mais je doute fort que je payerai 9000 DA pour l'avoir.

 

Si c'était à 800 DA comme cité par couscous555, moi même je l'achèterai. Mais là, à ce prix il faut oublier l'idée qu'on soit sensibilisé par cette compagne.

 

De toute façon, Microsoft est entrain de verrouiller ces windows contre le piratage, notamment Windows 7. Mais XP nous arrange toujours en tout cas.

Share this post


Link to post
Share on other sites

juste une question :

 

le fait que ces logiciels ou OS coutent très cher, et q'uon a pas les moyens de se les offrir, ( plusieurs fois le smig) , est ce que ça justifie qu'on a le droit de les voler ???

 

 

waaassssaaaaalllllaaaaaammmmm

Share this post


Link to post
Share on other sites
juste une question :

 

le fait que ces logiciels ou OS coutent très cher, et q'uon a pas les moyens de se les offrir, ( plusieurs fois le smig) , est ce que ça justifie qu'on a le droit de les voler ???

 

Ca c'est une autre histoire...

Share this post


Link to post
Share on other sites
juste une question :

 

le fait que ces logiciels ou OS coutent très cher, et q'uon a pas les moyens de se les offrir, ( plusieurs fois le smig) , est ce que ça justifie qu'on a le droit de les voler ???

 

 

waaassssaaaaalllllaaaaaammmmm

 

NON....surtout si on a d'autres choix

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest HAVOC

J'aimerais souligner deux points sur cet article :

1/ Microsoft prétend qu'une version pirate soumet aux risques de sécurité : C'est totalement faut car il est possible de rendre Guenine une version pirate de Windows et donc profiter des mises à jour comme avec une version officielle.

 

2/ On dit que le prix de l'OS est trop élevé, oui il l'est si vous comparez avec les prix de licences en occident, hors, Microsoft n'est pas obligé de vendre ses licences aux même prix d'en occident, ils peuvent adapter leurs tarifs au marché algérien et aux bourses algériennes, mieux vaut gagner 10euros au lieu de 100 euros sur une licence que de ne rien gagner du tout, logique non? 10 euros par client voir même 5euros cela fait toujours de l'argent en plus de leurs caisses.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Microsoft recommande d'éviter les logiciels piratés, d'autant plus que ces logiciels piratés rendent les installations informatiques des entreprises et des particuliers plus vulnérables à l'attaque de virus et peuvent rendre les ordinateurs sujets à des accès non autorisés et au vol d'informations par le fait de logiciels malveillants ou de logiciels espions (malware et spyware). Ce qui peut s'avérer fatal pour une entreprise.
Il y a du vrai et du faut là dedans si l'on parle des version Windows dites Optimisées (LSD et compagnie) mais faire comprendre qu'avec une version Windows originale, les entreprises seront à l'abri c'est complètement faux. C'est un argument bidon.

 

Lorsque dans un pays donné, on laisse pirater certains produits Microsoft, ne pensez-vous pas que c'est une volonté et que c'est fait exprès et prémédité afin des les utilisateurs, les institutions s'habituent à ce genre de système d'exploitation et produits et auront du mal à changer de comportement.

 

C'est un peu comme la parabole chez nous : on nous a nourrit à coup de piratage et maintenant on nous fait payer certains bouquets au prix fort ! Dîtes moi si vous avez remarqué le contraire.

 

Alors chez Microsoft, il ne sont pas cons aussi. Le piratage contribue dans une certaine manière à éduquer l'utilisateur et l'habituer à utiliser certains produits pour qu'à la fin cet utilisateur devienne drogué par ce système et sera prêt à payer le prix d'une licence légale !

 

Ce n'est pas pour rien que Microsoft Algérie réagisse ces derniers temps. Je suppose même que Microsoft essaiera d'imposer son poids tel qu'il a été imposé un peu partout dans le monde et que la chasse aux pirates de logiciels propriétaires commencera dans les années à venir.

 

Microsoft a senti aussi que ces derniers temps les utilisateurs algériens s'intéressent de plus en plus à GNU/Linux et pour ne pas perdre le marché algérien, il fallait que Microsoft fasse un communiqué le plutôt possible.

 

Avant que les utilisateurs algériens ne deviennent les zombies de MS, il est encore temps d'ouvrir les yeux au monde du Libre car les sanctions seront très fortes.

 

Au lieu de voler un logiciel sous prétexte que nous n'avons pas les moyens de l'acheter reste quand même du vol. Si Microsoft fera le forcing en Algérie, l'Algérie aussi doit faire le forcing afin que son OS ne soit pas vendu 3 fois le salaire moyen d'un Algérien et pour qu'il soit disponible en bilingue français et arabe ou uniquement en arabe dans ce cas alors.

 

Les agents de l'ONDA qui sillonnent les cybercafés n'étaient qu'un début.

 

Salam

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.




×
×
  • Create New...