Jump to content

3G : Les Raisons du Report du Retrait du Cahier des charges !


Hicham
 Share

Recommended Posts

Les raisons du report du retrait des cahiers des charges de la 3G

 

Désaccord entre le ministère et l’ARPT

3g_841200_679x417.jpg

C’est une divergence d’opinions entre le ministère de la Poste et des technologies de l’information et de la communication et l’Autorité de régulation de la poste et des télécommunications (ARPT) qui a été à l’origine du dernier report lié au lancement de la 3G.

A en croire des sources proches du dossier, le ministère et l’ARPT ne sont pas tombés d’accord sur le contenu du cahier des charges d’où le report de la date de son retrait du 11 au 15 août courant.

 

C’est donc demain que les cahiers des charges relatifs à la 3G devraient être retirés par les opérateurs de téléphonie mobile. D’après nos sources, c’est l’ARPT qui aurait eu le dernier mot. Le ministère dont relève cet organisme s’est manifestement plié à ses exigences. La version du cahier charges proposée par le ministère ne sera pas tout à fait la même. Aucune précision ne nous sera donnée, par contre, au sujet des points sur lesquels le ministère et l’ARPT n’ont pas été d’accord.

 

Il va sans dire que ce dernier report a exaspéré beaucoup de gens. Au cours des deux dernières années, le lancement de la 3G a été reporté à plusieurs reprises au point de semer le doute quant à l’adoption de cette technologie par Algérie.

 

Il y a quelques jours, une association de consommateurs a menacé d’observer un sit-in si la 3G n’est pas lancé. Un haussement de ton qui reflète l’état d’esprit de beaucoup d’Algériens. Il y a lieu de rappeler que le ministre de la Poste et des technologies de l’information et de la communication avait annoncé dernièrement que la 3G sera disponible à partir du premier décembre prochain.

 

La question de la 3G a suscité beaucoup de débats au cours des deux dernières années. Dès l’annonce de son adoption par l’Algérie en 2011, des équipementiers spécialisés en technologies se sont intéressés de plus près au marché algérien. Des entreprises spécialisées dans les applications mobiles ont été créées pour proposer leurs services.

 

L’impatience de ces professionnels n’a eu d’égale que leur déception. Au bout de plusieurs reports et autant de promesses, l’Algérie s’apprête enfin à se lancer dans cette technologie. L’appréhension des professionnels et des futurs usagers reste la même, cependant.


Source

Link to comment
Share on other sites

a mon avis les raisons sont les suivantes

 

1-le budget de la 3G klaweh

2-comment faire pour contrôler la 3g alors déjà hakda ou masleknach

3-le projet n'est pas rentable

Link to comment
Share on other sites

bonjour ,

a mon avis ce report est causé par la menace de la faillite de algerie telecom , et le probleme de djezzy qui n'a pas acquit la licence 3g en 2011 pour une simple raison le litige existant entre orascom et banque d'algerie , reste a savoir la vraie raison pourquoi depuis fin 2011 il reporte le lancement alors que mobilis et nedjma on deja deployé le materiel 3g dans de differente zone et wilaya.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share



×
×
  • Create New...