Jump to content
Djoss

Lancement officiel de la 4G durant le 1er semestre 2016

Recommended Posts

La ministre de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication (TIC), Imane Houda Feraoun, a annoncé ce mardi 22 décembre à Alger le lancement officiel de la 4G durant le premier semestre de 2016.

 

 

« Le lancement officiel de la 4G est prévu pour le premier semestre de 2016 », a indiqué la ministre dans une déclaration à la presse, en marge de la cérémonie d’oblitération du timbre-poste « 40 années de télécommunications spatiales » organisée par Algérie telecom satellite (ATS), rapporte l’agence officielle APS.

 

À une question sur le « retard » accusé dans l’utilisation du GPS (localisation géographique par satellite) notamment par téléphone, Mme Feraoun a affirmé que l’étude du projet était à un « niveau avancé », sans pour autant fixer de date à son entrée en service.

 

 

source http://www.tsa-algerie.com/20151222/lancement-officiel-de-la-4g-durant-le-1er-semestre-2016/

Share this post


Link to post
Share on other sites
la 3g a été annoncé pour 2009 je crois avec un lancement officiel en 2013 donc ...

Ma 3g a ete annonce en algerie en 2004... Donc la 4g en algerie en 2026...

 

Sent from my H1 using Tapatalk

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ya sidi ma3liche...

 

En supposant qu'à présent :

 

- Avec la "pseudo démocratisation" de la 3G, cette technologie étant mieux comprise (je ne dis pas maîtrisée) d'un point de vue technique et donc, un passage peut-être moins compliqué vers la génération suivante (je sais je sais : la technologie n'est pas la même, les fréquences et equipements non plus etc... mais la3alina).

 

Et :

 

- Considérant l'existence d'un réseau 4G fixe (merdique oui tout-à-fait) deja déployé chez A T.

 

Peut-être ne faudrait-il qu'un petit miracle au lieu du gigantesque espéré pour tabler sur 2020 au lieu de 2026 et plus..?

 

Franchement, la question que je me pose n'est pas tant "quand" que "à combien".

 

Nous payons pour une 3G médiocre, limitée, bridée, instable mais le tout (et surtout) excessivement chère!!!

 

Que nous apportera donc la 4G et a combien sera-t-elle facturée quand dans 5 ans l'euro coûtera 500da..?

 

Ils peuvent se foutre tout l'internet dans le fion que je m'en bats les burnes parce que c'est et ça restera toujours de la merde chez nous.

 

Au rythme où vont les choses, dans quelques années (une ou deux), on sera plus préoccupés par le prix du kilo de pomme de terre que par la xG.

 

Envoyé de mon SM-G920F en utilisant Tapatalk

Edited by Blackheart666

Share this post


Link to post
Share on other sites

c'est de la FOUTAISE ! comment lancer une 4G dans 6 mois alors que le pays n'est meme pas couvert en 3G ? et surtout comment lancer la 4G en ALGERIE alors que la DATA ne suit pas !!!? en europe les forfait sont a 5/10 et 50 GO pour meme pas 20 euros!!!! en ALGERIE on a maximum 3Go de data !!!

 

que les operateurs baissent les prix et augmentent leur DATA!!!!! avoir 50mo valable 24h en 4G a 200da ne servira a RIEN...ce sera meme pire!

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai trois questions à poser à madame la ministre:

 

1- Est-elle au courant de combien est le SMIG de nos jours?

2- Combien coute en moyenne un smartphone 4G?

3- Ont-ils fait une étude du marché algérien avant de se lancer là-dedans?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Excellente question.

 

Mais elle te répondra surement qu'au vu du smic la 3G a eu quand meme un succès,

 

Que vu le parc auto en Algerie, les gens trouvent des combines pour s'en sortir.

 

Enfin, les smartphone chinois 4G seront la et les prix vont baisser , comme pour la 3G.

 

PS: Une étude ? En Algérie ? Ça existe ?

Edited by Djoss

Share this post


Link to post
Share on other sites

source APS : ALGER- Le lancement de l'appel à concurrence pour l'introduction de la téléphonie mobile de quatrième génération (4G) en Algérie a été autorisé mercredi par le Conseil des ministres.

 

"Le Conseil des ministres a autorisé les instances compétentes à procéder au lancement de l'appel à concurrence pour l'introduction de la téléphonie mobile 4G", lit-on dans un communiqué rendu public à l'issue de la réunion du Conseil des ministres présidé par le président de la République, Abdelaziz Bo^^^^^ika.

 

Le dossier d'appel à concurrence "est déjà élaboré pour l'octroi de la licence d'établissement et d'exploitation de la téléphonie mobile 4G, et que sa diffusion est imminente", explique la même source.

 

Cet appel à concurrence sera ouvert "aux 3 opérateurs de téléphonie mobile en place, qui disposent déjà de leurs infrastructures déployées", ajoute le communiqué.

 

"Le ou les opérateurs qui seront qualifié(s) à l'issue de l'examen des offres, aura à déployer la 4G graduellement à travers le pays, à charge de couvrir l'ensemble du territoire dans un délai maximal de quatre années", poursuit-il.

 

En prévision de la 4G mobile, les opérateurs activant sur le marché de la téléphonie mobile se sont attelés, depuis un moment, à se préparer techniquement pour réussir leur passage à travers des "modifications sur leurs plates-formes" déjà existantes.

 

Ils ont affiché, chacun le concernant, leur "intérêt" à être le premier intervenant à annoncer le lancement de cette technologie, en assurant le déploiement le plus large sur le territoire national, tout en assurant le respect des "exigences" de leurs futurs cahiers de charge, de sorte à satisfaire les attentes de leurs abonnés respectifs.

 

"Quant au coût de la licence 4G, il sera composé d'une partie fixe et d'une partie variable de 1% sur le chiffre d'affaires généré par le commercialisation de la licence. En outre, le bénéficiaire de la licence 4G devra payer annuellement une redevance pour la location des fréquences", indique la même source.

 

Pour rappel, la ministre de la Poste et des Technologies de l'information et de la communication, Imane Houda-Faraoun, a annoncé récemment que la 4G mobile sera lancée officiellement durant le 1er semestre de 2016.

 

La 4G est une génération de la technologie mobile plus développée que sa précédente, la 3G laquelle est considérée comme étant la première du réseau mobile à offrir une connexion internet à "haut débit avec une vitesse minimum de 144 kb/s".

 

Outre le débit, la 3G a apporté à ses utilisateurs d'autres améliorations dont notamment une meilleure qualité des appels. Ceci, avant que des variétés de ce réseau ne se développent pour offrir un débit allant jusqu'à 400 kb/s.

 

L'arrivée de la 4G est censée assurer une meilleure rapidité en termes de connexion notamment ainsi que d'autres services et autres applications.

 

L'Algérie avait procédé, en avril 2014, à l'introduction de la téléphonie fixe de quatrième génération (4G), devenant ainsi le premier pays à l'échelle nord-africaine et le second à l'échelle continentale à acquérir cette technologie.

Share this post


Link to post
Share on other sites
J'ai trois questions à poser à madame la ministre:

 

1- Est-elle au courant de combien est le SMIG de nos jours?

2- Combien coute en moyenne un smartphone 4G?

3- Ont-ils fait une étude du marché algérien avant de se lancer là-dedans?

 

Tu nevcrois pas si bien dire :

 

http://www.maghrebemergent.info/high-tech/telecoms/54398-internet-un-ministre-peut-decider-sans-etude-de-marche-d-ordonner-des-reductions-de-tarifs-mehmel.html

 

 

 

 

 

 

Le P-DG d'Algérie Télécoms (AT) affirme que l'ex-filiale d'Algérie Télécoms, Djaweb, a été dissoute car non rentable commercialement, après une réduction des tarifs Internet de 50%, sur simple décision d'un ministre. Sans étude de marché.

 

 

Azouaou Mehmel a indiqué dans un entretien au Quotidien d'Oran paru dimanche que Djaweb, filiale d'AT, chargée en 2006-2007 de ''tout ce qui est services Internet'', a été ''défilialisée en 2009, donc dissoute, et l'activité reprise par la maison-mère, qui est Algérie-Télécom''. Pourquoi? Selon le DG d'AT, parce que ''la viabilité des filiales indépendantes n'était pas possible à l'époque.'' La raison de la disparition de Djaweeb est donc commerciale, selon Mehmel, qui a expliqué ''qu'en 2007-2008 il y a eu la décision de réduire les tarifs de l'ADSL de 50%. Ce qui n'était pas rentable pour la filiale'', ajoute le P-DG d'AT selon lequel ces réductions de tarifs de l'ADSL, qui ont coulé Djaweb, se sont faites ''sans aucune étude de marché.''

Share this post


Link to post
Share on other sites

L'appel d'offres de 4g mobile devrait etre lancé le 07/01/2016.

Les resultats connus au mois de mai 2016.

La commercialisation devrait debuter au dernier trimetstre 2016.

Le cahier des charges devrait etre plus souple que celui de la 3g : pas d'obligation de choix de wilayas mais une obligation de couverture progressive pour atteindre tout le territoire en 4 ans.

Share this post


Link to post
Share on other sites

TIC: La 4G pas avant la fin 2016 en Algérie

 

L'introduction de la téléphonie mobile de 4eme génération est annoncée vers la fin de l'année 2016 en Algérie. Le Maroc est déjà en mode 4G depuis l'été dernier, et la Tunisie est passée aux essais techniques.

 

L'Autorité de régulation de la poste et des télécommunications (ARPT) "annoncera officiellement, le 7 janvier prochain, l'ouverture de l'appel d'offres relatif à l'exploitation de la téléphonie mobile de 4e

 

génération (4G)" en Algérie, a annoncé lundi la ministre Algérienne des PTIC Imène Houda Feraoun.

 

Les résultats seront connus au mois de mai prochain, a-telle précisé.

 

Un délai de trois mois a été accordé aux trois opérateurs de téléphonie mobile pour l'acquisition de l'équipement nécessaire, a indiqué la ministre, soulignant que les autorisations d'exploitation de la 4G entreront en vigueur au dernier trimestre de 2016.

 

Lors de l'élaboration du cahier des charges pour le lancement de la 4G, les opérateurs de téléphonie mobile Mobilis, Ooredoo et Djezzy "ont été invités à assurer un seuil minimum de couverture de 10%

 

au cours des quatre premières années dans les wilayas de leur choix et à élargir ce service aux régions du sud dans un délai de trois ans", a précisé Mme Feraoun.

 

Or, mi-décembre dernier, elle avait promis que l'exploitation de la 4G en Algérie entrera en vigueur à la fin du 1er semestre 2016. "Le lancement officiel de la 4G est prévu pour le premier semestre de 2016",

 

avait-elle indiqué dans une déclaration à la presse, en marge de la cérémonie d'oblitération du timbre-poste "40 années de télécommunications spatiales" organisée par Algérie Telecom satellite (ATS). Une

 

annonce qui a étonné dans les milieux des Télécoms, puisqu'elle avait indiqué début novembre dernier que ''les opérateurs ne seraient pas prêts''.

 

 

Le Maroc en mode 4G

 

''Jusqu'à présent, la 4G était restée un projet encore dans les cartons'', selon la ministre du secteur, qui a même confirmé en décembre dernier que ''le gouvernement n’est pas pressé de lancer la 4G''. Elle a

 

précisé au cours d’une émission de la radio nationale qu’''elle veut temporiser avant de lancer la 4G, car elle n’est pas sûre de sa viabilité économique.''

 

 

 

Ailleurs au Maghreb, les choses évoluent. La Tunisie est actuellement en phase des essais techniques pour le déploiement de la 4G, alors qu'au Maroc, les trois opérateurs locaux sont passés à la 4G en

 

juillet dernier pour l'opérateur historique Maroc Télécoms et en juin pour Méditel et Inwi. Le marché marocain de la téléphonie mobile est détenu à 41,4% par Maroc Télécom, qui compte 44 millions de

 

lignes actives à fin 2014, à 30,8% par Méditel et 27,8% pout Inwi.

 

 

Src : Maghreb émergent

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.




×
×
  • Create New...