Jump to content

Internet : un câble rompu plonge l'Égypte dans la tourmente


sifoou
 Share

Recommended Posts

Alors que certains se demandent pourquoi ils n’ont droit qu’à du 8 Mb/s sur leur connexion ADSL, d’autres pays entiers subissent les conséquences d’un problème matériel intervenu sur un câble.

 

Selon AT&T, qui fait partie d’un consortium à l’origine de ce fameux câble entre la France et l’Égypte, il y a bien une coupure. Cette dernière a provoqué une interruption du flot des données, ajoutant en conséquence une série importante de ralentissements dans plusieurs pays. Le câble en question traversait en effet l’Égypte pour ensuite plonger dans le Golfe Arabique et alimenter ainsi de très vastes États, notamment l’Inde et la Chine.

 

Les causes exactes de la rupture ne sont pas connues. Mardi soir, l’entrée Nord du canal de Suez a dû être fermée à cause des orages violents qui sévissaient dans la zone. Or, le câble touché se trouve non loin au nord d’Alexandrie, bien que l’on ignore encore si le mauvais temps a joué un rôle dans les évènements.

 

50361_mini.jpg

Il n’en reste pas moins que météo ou non, les conséquences ont été nombreuses, bien que maîtrisées. Par exemple, selon les pays, on a enregistré une baisse relativement importante des performances du réseau des réseaux, de l’ordre de 60 à 70 %, notamment en Égypte et en Inde.

 

Le blackout complet a pu être évité grâce à une redirection des données sur d’autres axes majeurs, d’où, pour certains pays, un faible ralentissement des performances d’Internet depuis la nuit de mardi à mercredi. Mais la majorité des problèmes ne viennent pas nécessairement de l’utilisation faite par les particuliers, mais plutôt de l’impact de cette coupure sur les services nationaux et professionnels.

 

Après une coupure initiale mardi soir, la situation a été rapidement rétablie. Les ralentissements et microcoupures qui ont suivi toutefois ont provoqué bien des ennuis au niveau de la bourse du Caire. Tarel Amer, gouverneur de la banque centrale d’Égypte, a indiqué d’ailleurs être déçu de l’infrastructure en place. Il précise en outre que si les problèmes doivent se répéter, d’autres solutions seront mises en place.

 

31982_mini.jpg

Il faut dire que la bourse a été plongée plusieurs fois dans le noir, les traders travaillant parfois à l’aveuglette. Côté entreprises, c’est la frustration également avec des problèmes d’acheminement des millions de courriers électroniques quotidiens dans le pays.

 

Selon les secteurs et les pays, il faudra attendre jusqu’à 10 ou 15 jours pour espérer rétablir complètement le service et les performances initiales. La réparation d’un câble sous-marin n’est pas chose aisée.

 

Source :http://www.pcinpact.com/actu/news/41533-egypte-cable-sous-marin-internet-ralentissem.htm

Link to comment
Share on other sites

Salam,

En fait ce n'est pas un , mais trois câbles coupés pour le moment, ce qui devient très suspect.

L'une des théories avancées est une tempête .

L'autre les ancres de certains bateaux.

Et il y a des théories comme quoi ce n'est pas accidentel.

Link to comment
Share on other sites

J'ai oublié de préciser que les cables ont été coupés à des endroits différents.

Les deux premiers prés d'Alexanderie (Egypte).

Et d'aprés les dernières infos un troisième d'un capacité de 80G, a été coupé entre Dubai (UAE) et Masqat (Oman).

Très étrange! D'autant plus qu'il faut des moyens assez importants pour en couper un (câble sous marin) et des moyens encore plus grands pour en réparer.

Link to comment
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

 Share



×
×
  • Create New...