Jump to content
Hicham

Takfarinas fait un retour sur scène fracassant à Tizi Ouzou

Recommended Posts

Takfarinas fait un retour sur scène fracassant à Tizi Ouzou

 

Takfarinas-Copie-300x179.jpg

 

Quelques 15.000 personnes ont assisté jeudi soir au concert du chanteur kabyle Takfarinas au stade Oukil Ramdane de Tizi Ouzou. La vedette de la « Yal music» a fait un retour triomphal sur scène en Kabylie après 22 années d’absence. Pendant plus de trois heures il a fait vibrer le stade au rythme des ses chansons puisées de son riche répertoire. « Zaama Zaama », « Wey Telha », « Aassas nezehriw », « Yeba Remane », « Tebeg riri », « El Weldine » et bien d’autres chansons d’amour et de musique dansante ont été interprétées par l’enfant terrible de Tizi Teghida donnant à de véritable scènes de liesses dans les tribunes comme sur le terrain du stade Oukil au bonheur des plus chanceux parmi ses fans qui ont réussi à avoir le ticket d’entrée au spectacle car de milliers d’autres sont restés à l’extérieur après épuisement des billets.

 

Takfarinas ne semblait nullement comme celui qui ne s’est produit depuis deux décennies devant son public à Tizi Ouzou mais plutôt duquel on a rien oublié. Une véritable communion s’est installée entre le chanteur et le public tout au long du spectacle sans pause. Et pourtant la marée humaine était composée essentiellement dont l’âge ne dépasse pas les 20 ans soit un peu plus depuis que Takfarinas ne s’est pas produit à Tizi Ouzou.

 

L’organisation qui a été à la hauteur de l’événement tant attendu a permis aux fans dont la majorité ont fait le déplacement en famille de passer des moments mémorables. De mémoire depuis au moins plus d’une trentaine d’années jamais un chanteur n’a attiré autant de monde comme fut le cas de Tafarinas. Matoub Lounes dont la mère et la sœur étaient présents au spectacle a eu droit à un bel hommage du chanteur de la Yal music en interprétant l’une des chansons qui lui est dédiée.

 

Il a même réussi à faire régner un silence religieux pendant une minute dédiée à la mémoire de toux ceux qui ont combattu pour la libération du pays et pour la liberté et la démocratie. Ce n’est que vers 1h30 du matin que l’artiste interprète la dernière chanson de la soirée.

A sa descente de la scène sur les lèvres de Takfarinas « c’est un public magnifique comme l’est d’ailleurs le spectacle ». Il a indiqué à la presse qu’il ne doutait nullement de sa popularité restée intacte voire même qui s’est agrandie malgré cette longue absence. Il a même promis de revenir le 1er novembre prochain à Tizi Ouzou.


Source

Share this post


Link to post
Share on other sites

bonjour, je cherche ses deux premières K7, la première, il avait enregistré avant AGRAW (année 77 ou 78)et la seconde juste après sa séparation avec Boudjemaa.

qui peut m'orienter?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.




×
×
  • Create New...