Jump to content
maamar.oran

EEPAD, Le Retour ???

Recommended Posts

Un accord Algérie Télécom-Eepad «à nouveau envisageable», selon MM. Benhamadi et Harzallah

 

Rebondissement dans le dossier Eepad. Une décision de justice définitive du 26 décembre dernier a arrêté à 2,2 milliards de dinars la dette commerciale de l'opérateur ADSL vis-à-vis d'Algérie Télécom. Loin des 3,8 milliards de dinars exigés initialement. Le ministre des PTIC, Moussa Benhamadi, évoque dans un entretien exclusif à ME et Quotidien d'Oran, «la nécessaire préservation de Eepad». A quoi répond Nour Harzallah, PDG de Eepad, qu'il est disposé à engager un partenariat exemplaire public-privé avec AT. Deux ans après, cela sent la réconciliation sur l'accès au haut débit.

 

Le litige commercial entre Eepad, premier fournisseur privé algérien d'accès à Internet haut débit, et son fournisseur de bande passante Algérie Télécom s'est dénoué en cette fin d'année 2011. Une décision de justice a définitivement fixé, le 26 décembre dernier, à 2,2 milliards TTC, le montant des impayés que doit l'opérateur privé à Algérie Télécom. Pour Nour Harzallah, PDG de Eepad, «nous sommes très loin des 3,8 milliards de dinars exigés au début par Algérie Télécom». La décision de justice change les données financières d'Eepad qui a continué de fonctionner ces deux dernières années dans le développement des plates-formes de services et des contenus spécialisés. C'est sans doute ce qu'a déjà anticipé le ministre des PTIC Moussa Benhamadi qui a parlé, ce début de semaine pour Maghreb Emergent, dans des termes engageants de l'avenir de Eepad après avoir commenté la décision de justice dans un entretien exclusif à paraître, par ailleurs, dans le supplément TIC du Quotidien d'Oran de ce mercredi. «Je pense que les deux opérateurs devraient trouver une solution à l'amiable tel que le rachat de l'Eepad par Algérie Télécom. J'avais engagé cette procédure en 2009, lorsque j'étais à la tête d'AT, mais qui n'a malheureusement pas abouti» explique Moussa Benhamadi qui était DG de Algérie Télécom au moment où a éclaté le conflit commercial. Il a ajouté que son conseil d'administration ne l'avait alors pas suivi dans sa démarche d'acquisition d'Eepad. «J'ai toujours défendu la préservation de l'Eepad en tant qu'acteur important des TIC en Algérie» affirme Moussa Benhamadi qui au moment de l'entrevue évaluait la créance détenue par AT sur Eepad à 2,5 milliards de dinars.

 

«EEPAD N'A PAS ARRETEE LE DEVELOPPEMENT DES APPLICATIONS»

 

Le PDG de Eepad a réagi favorablement aux propos du ministre des PTIC : «je suis tout à fait d'accord avec la volonté de M. Benhamadi de maintenir Eepad comme un acteur des TIC». Nour Harzallah ne voit pas cependant la solution sous la forme d'une acquisition complète de l'Eepad par l'opérateur historique, mais plus sous la forme d'un partenariat public-privé (PPP) «J'ai toujours défendu le PPP dans le TIC. Il est possible de faire beaucoup de choses ensemble, d'exporter des services. Il faut savoir que le MSAN que déploie en ce moment AT est techniquement compatible avec nos plateformes et que nous avons un réseau local qui offre la triple play avec la solution MSAN». Des négociations pour la prise de contrôle d'Eepad par son créancier AT avaient échoué en mars 2011 et tout le monde annonçait alors un imminent dépôt de bilan de l'opérateur privé des TIC. La décision de justice qui allège le fardeau commercial d'Eepad n'est pas la seule à remettre l'entreprise en selle. Pour Nour Harzallah, la solvabilité de son entreprise est à observer sous un autre jour ; «Eepad est éligible au dispositif d'effacement d'une partie de la dette bancaire» arrêtée en mai dernier entre les organisations d'employeurs et le gouvernement lors de la tripartite. «Nous avons poursuivi nos activités de développement des applications et des contenus, ce qui est notre métier de base» Des projets d'extension dans la filière des terminaux sont dans le pipe et devraient être bientôt présentés au public. Sans dette bancaire et avec un impayé soulagé de près de moitié vis-à-vis de Algérie Télécom, Eepad se surprend à regarder différemment l'avenir. De l'avis de plusieurs spécialistes, le retour en grâce de Eepad qui se profile est surtout dû à l'incapacité systémique de AT à déployer le haut débit dans le pays à un rythme soutenable. Mais aussi à la panne historique de l'industrie algérienne des applications, la grande crise de la production des contenus pour le Web. Trois ans après l'arrêt d'Eepad, aucun autre provider n'a émergé.

 

source:

 

http://www.lequotidien-oran.com/index.php?news=5163012

 

 

Doit-on encore espérer quelque chose de ce pays ???

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

malgré que j'ai une bonne connexion fawri stable et tout mais si eepad revient, je basculerai sans hésitation pour encourager la concurrence, et n'oublions pas que Eepad a déjà lancé une offre triple-play bien avant cette daube d'AT qui na fait aucune extension depuis 2 ans ...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Faut d'abord comparer les offres, mais bon son retour n'est pas pour demain hein !

Dans les pires des cas se sera mieux que notre connexion actuel et l'offre suivi les services proposé si je doit payé 3000 da pour une connexion de 1 mb stable toute la journé avec du bon ping je le ferai sans hésitation :)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Mais au moins tu auras pour ton argent, pas comme les suce-sangs d'AT

sans parlé des coupures aléatoires,les baisses du débit les records international du ping et plus...si AT fait un petit sondage du niveau de satisfaction de sa clientèles elle va trouvé un ratio de 1% (seul ses employé :))

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites
sans parlé des coupures aléatoires,les baisses du débit les records international du ping et plus...si AT fait un petit sondage du niveau de satisfaction de sa clientèles elle va trouvé un ratio de 1% (seul ses employé :))

 

bein si ses employés sont satisfaits ce n'est pas à cause du haut débit ou de la stabilité de la connexion mais plutôt à leur salaire qui ne cesse d'augmenter ;)

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
bein si ses employés sont satisfaits ce n'est pas à cause du haut débit ou de la stabilité de la connexion mais plutôt à leur salaire qui ne cesse d'augmenter ;)

bien vu ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Voila une nouvelle qui me fait vraiment très plaisir ! c'est à mon avis LA SEULE entreprise qui peut faire bouger les choses !

 

Y en a marre du service merdique, des coupures, de l’incompétence des agents, des offres qui n'évolue jamais, des débits digne du 1515....... je m'arrête parce que sinon je ne vais jamais en finir.

 

Sa me manque ma connexion 5 Mbps .. et dire que je l'avais il y a de cela deux ans et demi avec l'IPTV et la VOIP :(

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

djezzy est desormais casiment une societé etatique...et EEPAD sera aussi une societé etatique....

Ca ne changera rien...une fois l'etat algerien dans la danse...ces societés seront de la pourriture

  • Like 3

Share this post


Link to post
Share on other sites

donnez la gestion de la nasa a l'etat algerien et plus aucune fusée ne quittera le sol terrestre

allah ghaleb, je commence a croire que c'est naturel

  • Like 5

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest salimdz
donnez la gestion de la nasa a l'etat algerien et plus aucune fusée ne quittera le sol terrestre

allah ghaleb, je commence a croire que c'est naturel

 

la nature du peuple algérien, ils parlent trop ils critiquent trop, mais il sont pareil !!!

Share this post


Link to post
Share on other sites

la nature du peuple algérien c'est avoir tout sans rien faire euh non je confonds ça c'est la devise de l'algérien , la nature de l'algérien ?? hum ..... ça , ça mérite de la réflexion ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

salam

 

à priori c'est une bonne nouvelle , quoi que rien n'a encore été décidé et se ne sont que des supputations , mais quand meme ça reste une bonne nouvelle si seulement ça se concrétiserait

 

par contre cette histoire de partenariat entre AT et eepad , j'ai pas trop confiance , on verra

 

NB: entretien avec le pdg d'eepad demain inchallah toujours in le quotidien d'oran

Share this post


Link to post
Share on other sites

eepad a lancé l'adsl en algerie, avec un debit qui double chaque année, 300 ko au telechargement + la tele et le telephone..... en 2008 !!!

 

et au moins chez eepad je n'ai jamais entendu un agent commercial dire "MA 3AJBAKCH ELHAL, RESILLIER"

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hier en passant devant le siège d'EEPAD j'avais constaté que des travaux de réfection avaient été entrepris (peinture...etc) mais je ne m'attendais pas à une si bonne nouvelle, je pensais simplement que la batisse avait été vendue... ça fait super plaisir de savoir que la concurence reviens, j'étais le 1er abonné ADSL de l'EEPAD et je serais le 1er réabonner chez eux ;) ciao ciao AT, fini la prise d'otages =)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.




×
×
  • Create New...