Jump to content

Pas de 3G en Algérie, le 1er décembre !


Recommended Posts

La commercialisation des offres 3G en Algérie n’aura pas lieu le 1er décembre

 

3G-algerie.jpg

 

La commercialisation des offres de la 3G n’aura pas lieu le 1er décembre 2013, comme promis par les autorités. Aucun des trois opérateurs, Mobilis, Ooredoo et Djezzy, ne sera en mesure de vendre ne serait-ce qu’une seule carte SIM à cette date, avons-nous appris mercredi auprès de sources dans le secteur des Télécoms, impliquées dans le processus. Explications.

 

Les tapages médiatiques liés au lancement de la 3G vont devoir s’estomper un peu. L’Internet mobile ne sera pas lancé à la date prévue du 1er décembre prochain. Ce retard, qui risque d’aller bien au delà de plusieurs semaines, est dû à deux facteurs techniques quasi certains. A ce jour, aucun des trois opérateurs de téléphonie mobile, Mobilis, Ooredoo et Djezzy, n’a reçu sa licence définitive de la part de l’Autorité de régulation de la poste et des télécommunications (ARPT), lui confirmant le droit d’exploitation de la téléphonie de 3e génération.

 

Un retard inexpliqué et incompréhensible, étant donné que l’ARPT avait justement émis comme condition, l’engagement des opérateurs à lancer la commercialisation de la 3G dès le 1er décembre. Et si, au jour d’aujourd’hui mercredi 27 novembre, le régulateur ne semble pas avoir adressé officiellement aux trois opérateurs les licences définitives de la 3G, sa commercialisation ne peut être que retardée.

La validation des offres commerciales par l’ARPT

 

De ce constat, il en découle un autre problème qui va encore retarder le processus de lancement de la 3G. Il s’agit de la validation des offres promotionnelles que les opérateurs comptent proposer aux usagers. Car, il faut savoir que la réglementation impose aux opérateurs de n’annoncer leurs offres promotionnelles qu’une fois validées par le régulateur (ARPT) qui doit vérifier, à titre d’exemple, s’il n’y a pas de dumping ou tout autre publicité trompeuse ou contraire à la réglementation.

 

Donc en l’absence d’une licence définitive, les opérateurs ne peuvent pas formuler des offres promotionnelles et les soumettre à l’appréciation de l’ARPT et, par conséquent, aucune carte SIM 3G ne sera vendue le 1er décembre et même dans un proche avenir. D’ailleurs, à trois jours de la date prévue pour le lancement, l’ARPT n’a même pas tranché la question du maintien ou non du même numéro de téléphone.

 

Ces hésitations au niveau de l’ARPT ramènent le débat sur la 3G à la case départ, à savoir à la « décision politique » derrière le report de son déploiement. De nombreux experts interrogés, espèrent que cet énième retard n'est pas lié à des calculs politiques, à savoir les élections présidentielles d'avril 2014.


Source

Link to post
Share on other sites

tu es déçu , on l'ait tous , mais malheureusement ce n'est pas une Rumeur , le P-DG de Ooredoo l'a annoncé lui même aujourd'hui qu'il n'était pas sûr du lancement de la 3G , ils n'ont pas encore eu la licence définitive pour la commercialisation. que veux-tu de plus ?

 

cela dit il vaut mieux être déçu 4 jours avant que le jour même :)

 

Ce n est que de fausses rumeurs

L ARPT vient de confirmer a l instant que le lancement de la 3g se fera bel et bien le 1 decembre

 

le rôle de L'ARPT est terminé depuis qu'elle a transmis les dossiers des opérateurs au MPTIC , maintenant tout se jouera chez Nannak Zohra .... et c'est pas joué :)

Edited by Hicham
Link to post
Share on other sites
Ils me gonflent ces pseudos journalistes qui balancent n'importe quoi, il font honte à la profession.

 

Ce n est que de fausses rumeurs

L ARPT vient de confirmer a l instant que le lancement de la 3g se fera bel et bien le 1 decembre

 

Bon je pense qu'inutile de vous dire que vous vous êtes trompé et que ces journalistes ne racontent pas n'importe quoi :)

Link to post
Share on other sites

Le lancement de la 3G reporté

 

Initialement prévu dimanche 1er décembre, le lancement de la téléphonie de troisième génération (3G) en Algérie a été reporté. « La téléphonie mobile 3G+ ne pourra être lancée qu’une fois le décret exécutif d’octroi de la licence signé et notifié aux trois opérateurs », a indiqué la ministre de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication, Zohra Derdouri, dans un entretien à l’agence APS, publié ce jeudi soir.

Elle a souligné que la notification de la licence définitive « n’excédera pas la fin de la semaine prochaine ». « Lorsque la licence définitive sera notifiée, l’Autorité de régulation de la Poste et des télécommunications (ARPT) demandera aux trois opérateurs de soumettre, dans les plus brefs délais, les offres qu’ils comptent mettre sur le marché », a-t-elle détaillé.

« Les trois opérateurs ont besoin, également, d’un temps incompressible pour programmer, chacun d’eux, les numéros (3G+) que l’Autorité de régulation de la Poste et des télécommunications (ARPT) va leur attribuer », a-t-elle ajouté, sans fournir d’explications sur les raisons de ce nouveau report.

 

Source : http://www.tsa-algerie.com/actualite/item/2951-le-lancement-de-la-3g-reporte

Link to post
Share on other sites

je CONFIRME la 3g a été reporté....tous les journalistes ont confirmé l'information !!!!!! C'est un FAIT, c'est honteux !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Je pense que l'etat veut donner encore du temps a AT, dont le directeur a avoué avoir peur de la 3G !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

 

 

la validation prend au mois 2 semaines par ARTP donc au meilleur des cas ce sera pour le 22 decembre...voir debut 2014 !!!!!!!!!!!!!!!!!!

 

edit: je viens de lire qu'a la derniere seconde ARTP demande aux 3 operateur une nouvelle puce USIM !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! une excuse BIDON car cela n'a jamais été indiqué dans le cahier des charges !!!! aucun operateur n'a cette puce !!!!!!!!!!!!!!!!

en GROS la 3G a purement et simplement été annulé !!!!!!!!!!!!!!!!!!

Edited by genio
Link to post
Share on other sites

Report de la 3G : bloquer l’Algérie pour sauver le système

 

Zohra Derdouri, la ministre des Télécommunications a annoncé, jeudi soir, le report du lancement de la téléphonie de troisième génération (3G). Pendant que les acteurs mondiaux du secteur se préparent déjà à la 5G, la 4G ayant été lancée dans de nombreux pays, le pouvoir algérien semble s’interroger sur l’opportunité de lancer la 3G.

Le problème n’est pas lié à une quelconque hésitation sur le choix de la technologie mobile à introduire en Algérie. Le blocage est politique. La justification avancée par Mme Derdouri le confirme. « La téléphonie mobile 3G+ ne pourra être lancée qu’une fois le décret exécutif d’octroi de la licence signé et notifié aux trois opérateurs », a-t-elle en effet expliqué, sans rire, à l’agence officielle APS. Les licences ont été provisoirement attribuées le 14 octobre dernier. Un mois et demi semble être un délai suffisant pour rédiger un décret ministériel !

 

En fait, le feuilleton de la 3G commence à ressembler étrangement à celui de la privatisation de la banque CPA au milieu des années 2000. Après avoir engagé un processus durant plusieurs années, le gouvernement a fini par l’abandonner en justifiant sa décision par la crise des subprimes aux États-Unis. L’argument n’avait convaincu personne. Mais l’affaire a porté un coup dur à la crédibilité de l’État algérien.

 

Dans le cas de la 3G, ce n’est pas seulement la crédibilité de l’État qui est en jeu. Mais le développement de l’Algérie. Contrairement à ce que pense Abdelamalek Sellal, l’Algérie ne peut pas être une puissance spatiale ni un grand pays industriel grâce aux petits projets bricolés dans le cadre du 51/49. En dehors du pétrole, le seul secteur où l’Algérie a des chances d’être compétitive est le numérique. Le pays possède de bons ingénieurs informaticiens. Il possède également les moyens financiers pour se lancer dans une stratégie sérieuse dans le domaine. Mais les dirigeants manquent cruellement de vision, comme le montre ce nouveau report de la 3G.

 

Trois ans après le printemps arabe, le pouvoir continue d’avoir peur de l’internet qu’il considère comme un danger pour sa survie. En adoptant une telle attitude, il bloque l’Algérie pour assurer sa propre survie. C’est injuste.

 

Source : http://www.tsa-algerie.com/actualite/item/2952-report-de-la-3g-bloquer-l-algerie-pour-sauver-le-systeme

Link to post
Share on other sites
  • Moderators

La 3G en Algérie ce n’est pas pour dimanche. Sa commercialisation ne sera pas lancée avant la fin décembre prochain.

Prévue pour dimanche 1er décembre, la 3 G sera pour la énième fois reportée mais sans annonce officielle de la part des autorités pour l’instant. Pour ne pas enregistrer une défaillance au niveau du gouvernement, dimanche au plus tard, le décret actuellement sur la table du premier ministère sera signé puis publié au journal officiel, selon nos sources. Un décret qui donnera désormais le droit aux trois opérateurs d’exploiter réellement le réseau de la 3 G, soit une licence définitive. Pourquoi ce nouveau retard ? Techniquement, les trois opérateurs sont prêts, «même si Djezzy peine à acquérir le matériel nécessaire» assure-t-on en off chez l’opérateur qui prévoirait de lancer sa 3 G, dans un premier temps dans les chefs lieux de wilayas concernées (Alger, Oran, Constantine, Ouargla), mais attendrait août 2014 pour investir plus largement.

 

Juridiquement, selon le cahier des charges, les trois opérateurs, n’ont pour l’instant, pas le droit d’exploiter le réseau 3G puisqu’ils ne sont pas encore en possession de leur licence définitive. Qui ne leur sera attribuée qu’après publication d’un décret, lui-même soumis au passage du dossier 3G de l’ARPT au ministère de la Poste et des technologies de l’information et de la communication. «Ce n’est que mercredi que ARPT a pu remettre ce dossier au ministère», affirme un cadre en charge du dossier à l’ARPT. Le retard viendrait donc de l’ARPT, restée sans président pendant un mois après l’installation de Zohra Derdouri en tant que ministre. «L’ARPT qui a procédé, le 14 octobre dernier aux attributions provisoires des licences 3G n’a pu finaliser les aspects administratifs et juridiques qu’un mois et demi plus tard», relève un proche du dossier. Une démarche jugée très lente, selon des spécialistes en TIC. Par ailleurs, une autre procédure est en cours : les opérateurs doivent maintenant remettre à l’ARPT un autre dossier administratif pour que leurs offres commerciales soient validées. «Une démarche qui ne pourra être clôturé avant au moins un mois», affirme Farid Farah spécialiste en TIC.

 

Reste également le paiement de la licence par les opérateurs. «L’Autorité a tardé à annoncer les modalités de la 3G», souligne-t-on au ministère. «Nous venons juste de décider que pour avoir la 3G, les consommateurs devront changer de numéro, confie une des personnes en charge du dossier. Et qu’il faudra acquérir une autre carte Sim.» Farid Farah assure que tout cela prendra «au moins deux mois, voire trois, car techniquement, cela prend du temps de configurer d’autres numéros sur les nouvelles cartes Sim.» Pour le consommateur, il est possible que la procédure soit plus lourde et qu’il ait à fournir des documents administratifs, à commencer par les extraits de naissance d’origine, la résidence, etc… Mais jusqu’à hier, les compagnies de téléphonie n’étaient pas au courant de cette mesure, apprend t-on également auprès d’un opérateur. «Si l’ARPT avait tranché pour le maintien des numéros actuels, la procédure de leur configuration sur les cartes SIM 3 G aurait pris au maximum deux jours !», poursuit Farid Farah.

 

Nassima Oulebsir

 

http://www.algerie360.com/algerie/la-3g-reportee-a-fin-decembre/

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.



×
×
  • Create New...